Les assises de l’ingénieur

Ingénieurs

Les assises de l’ingénieur

Rappel

Télécharger le document complet

Le projet de fusion de quatre corps d’ingénieurs de l’Etat (IAE, ITPE, ingénieurs Météo et ingénieurs de l’IGN) tel que présenté par les ministères en 2010, avait été unanimement rejeté par les organisations syndicales, ce rejet s’étant fortement exprimé lors de la journée d’actions et de manifestation à Paris le 9 février 2012.

Les Assises des métiers des ingénieurs répondent à une demande exprimée par les organisations syndicales. Ces Assises sont conçues comme une réflexion sur les métiers des ingénieurs de l’Etat et se sont déroulées au cours de 6 forums régionaux et conclues à Paris le 3 juillet dernier, journée ponctuée par la visite des quatre ministres concernés.

L’Alliance du Trèfle, relayée par EFA-CGC, est intervenue à plusieurs reprises au cours de cette journée pour faire passer les messages suivants  :

L’Alliance du Trèfle se félicite qu’au travers de ces assises, l’Etat commence à se pencher sur ses besoins en métiers et en compétences techniques, et ouvre ainsi le chantier de la définition de ses missions. C’est en effet par plusieurs questions que le sujet doit à notre avis être abordé :

Quelles Politiques et par conséquent quelles Missions l’Etat a-t-il décidé de conserver dans son domaine de compétence ?

Quel service public nos concitoyens sont-ils en droit d’attendre ?

Et cela indépendamment de l’organisation de l’Administration ou autres découpages ministériels qui finalement intéressent peu les usagers. C’est ici aux nouveaux défis qui se présentent à notre société que l’Etat doit répondre, que les enjeux soient environnementaux ou de santé humaine, pour ne citer que ceux-là.

Et enfin, quels sont les métiers et les moyens humains nécessaires pour assurer ce service public avec efficacité  ?

Il s’agit bien sûr des personnels techniques et notamment ingénieurs, mais aussi des personnels administratifs et des missions support, dont le travail est indissociable, et qui doivent disposer de suffisamment de repères pour pouvoir agir en synergie, partager une vision d’avenir donnant du sens à leurs métiers et se sentir pleinement appartenir à une communauté de travail.

Donner la parole aux ingénieurs, c’est déjà prendre en compte leurs difficultés propres et bénéficier de leur expérience et de leur point de vue sur le fonctionnement des services.

Nous regrettons cependant qu’il n’y ait pas eu de place laissée aux partenaires professionnels, associations, comités d’usagers et plus généralement aux interlocuteurs de nos employeurs.

La suite…

L’Alliance du Trèfle attend maintenant l’ouverture des « chantiers » qui doivent prolonger les assises dans les mois qui viennent, avec quatre grands thèmes de réflexion :

  • Besoins de l’Etat (métiers, compétences, postes)
  • Parcours, mobilités, formations
  • Ecoles et formation initiale
  • Evolution des règles de gestion.
Que vous soyez ou non ingénieur, nous vous invitons à nous faire part de vos réflexions et observations.
Vous pouvez compter sur vos représentants qui en feront le meilleur usage !