La PFR est morte, vive l’IFFEP!

BourseLA PFR EST MORTE, Vive l’IFEEP ?

Télécharger l’article en PDF

Après avoir remplacé la RGPP par la MAP, le gouvernement a décidé de remplacer la PFR (prime de fonctions et de résultats) par l’IFEEP (Indemnité tenant compte des fonctions, de l’expertise et de l’engagement professionnel.)

Cette IFEEP est conçue pour gommer l’excès de prise en compte des résultats individuels dans la PFR, et de ses difficultés d’application.

L’IFEEP est composée :

De l’IFSE (Indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise) mensuelle et exclusive de toute autre indemnité de même nature.

Elle tient compte de critères professionnels :

  • Fonctions d’encadrement, de coordination, de pilotage ou de conception,
  • Technicité, expertise, expérience ou qualification nécessaire à l’exercice des fonctions,
  • Sujétions particulières ou degré d’exposition du poste au regard de son environnement professionnel

Elle sera révisée en cas de mobilité et au minimum tous les 5 ans.

Et d’un Complément Indemnitaire

Ce complément sera déterminé en fonction de l’engagement, de la manière de servir et apprécié dans le cadre d’un entretien professionnel (il est variable de 0 à 100%). Il sera versé une ou deux fois par an,

Il sera progressivement appliqué à compter de janvier 2014 et au plus tard le 1er janvier 2017.

Tenir compte des leçons de la PFR !

L’Alliance du Trèfle avait eu l’occasion de dénoncer les excès de la PFR en CTM , notamment parce qu’elle incite à une individualisation accrue au détriment du travail d’équipe et qu’une importante partie repose sur des « résultats individuels » que personne ne peut réellement mesurer.

En modulant la rémunération selon « la manière de servir » et  « l’engagement professionnel » plutôt qu’en fonction des « résultats et de la  performance », l’économie globale de l’IFEEP paraît plus adaptée au secteur public que la PFR. Cependant, trop d’inconnues subsistent encore et en période de disette budgétaire, il est à craindre que nos régimes indemnitaires stagnent.

Le gouvernement nous a affirmé que du passage de la PFR à l’IFEEP, aucun agent ne perdrait d’indemnité. Il faudra tenir cette parole !

Le gouvernement veut la convergence des régimes indemnitaires entre les différents corps et ministères.

C’est un beau principe mais qui, en période de crise, risque de converger à la baisse (?)

Nous demandons qu’une partie des indemnités soit transformée en rémunération indiciaire dans le cadre d’une négociation. Le gouvernement ne nous donne pas de précisions.

La PFR aboutit aujourd’hui pour certains corps à ce que plus de la moitié des primes soit liée au résultat. Nous ne savons pas précisément quelle part prendrait le complément indemnitaire dans le nouveau dispositif. En tout état de cause, cette part devra être plus modérée afin de ne pas renouveler l’erreur de la PFR.

LE GOUVERNEMENT DOIT NOUS APPORTER PLUS DE GARANTIES !

Faites partager votre avis aux autres lecteurs en utilisant le lien ci dessous!