Focus sur les secrétaires administratifs

Lire le document : Focus sur le corps des secrétaires administratifs

 

Les secrétaires administratifs constituent un corps administratif dit « d’encadrement intermédiaire », dont les membres disposent de compétences variées et peuvent être amenés à exercer des fonctions d’animation d’équipe dès le 1er grade.

L’Alliance du Trèfle estime qu’il convient de reconnaître et de valoriser leurs missions et constate que de nombreux secrétaires administratifs exercent des fonctions du niveau de la catégorie A et sont souvent « surdiplômés ». Elle revendique pour ce corps des taux de promotion permettant des parcours professionnels valorisants ainsi que la mise en œuvre d’un plan de requalification et une fluidification des passages en catégorie A.

 

GT labellisation égalité et diversité du 16 mai 2018

Le groupe de travail portant sur la double labellisation égalité et diversité (label Alliance) engagée par le ministère de l’agriculture et de l’alimentation s’est réuni le 16 mai 2018 sous la présidence de Laurence Venet-Lopez, adjointe au chef du service des ressources humaines, en présence de Françoise Liebert, haute-fonctionnaire à l’égalité des droits des femmes et des hommes.

L’Alliance du Trèfle était représentée par Michel Moreau, Franck Cayssials et Annick Pinard.

Vous pouvez prendre connaissance  ci-dessous :

– du compte rendu de la réunion

– des documents diffusés :

Alors qu’en 2018, certains supérieurs hiérarchiques en sont encore à reprocher à des collègues leur congé maternité, l’Alliance du Trèfle sera attentive à ce que la priorité affichée du ministre se traduise concrètement. Le temps et les moyens réellement accordés aux personnes qui auront en charge la mise en œuvre et le suivi des politiques d’égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les discriminations, devront leur permettre d’effectuer correctement ces missions.

 

 

Réponse de la directrice de cabinet suite aux attaques des agents de la DDCSPP de Lot-et-Garonne

Alors qu’un syndicat professionnel agricole a, à plusieurs reprises, dénigré publiquement des collègues des services vétérinaires de la DDCSPP de Lot-et-Garonne, l’Alliance du Trèfle a demandé au ministre que cessent ces attaques inacceptables (voir l’article).

La directrice de cabinet a confirmé le soutien plein et entier du ministre aux agents du ministère dans leur action quotidienne de garantie de la sécurité sanitaire de l’alimentation.   « De tels propos comme les mises en cause personnelles des agents ne sont pas acceptables ».

Elle a fait part au préfet de Lot-et-Garonne de « la vive préoccupation du ministre concernant de tels agissements et la nécessité d’y mettre un terme ».

Elle a enfin salué « la mobilisation sans faille des services de l’État au premier chef desquels figurent les services vétérinaires » sur laquelle a reposé la gestion efficace des crises liées à l’influenza aviaire en 2016 et 2017 dans le Lot-et-Garonne.

 

Droit de dérogation reconnu au préfet

En début d’année, l’Alliance du Trèfle avait alerté le ministre sur les conditions d’application et les impacts du décret n°2017-1845 du 29 décembre 2017 qui institue un droit de dérogation reconnu au préfet (voir l’article sur le site) .

A notre demande, un point d’information a été réalisé au comité technique ministériel du 8 février et au comité technique spécial DRAAF-DAAF-DRIAAF du 15 février.

Par circulaire n° 6007/SG du 9 avril 2018 adressée aux préfets concernés, le Premier Ministre précise les conditions de mise en œuvre de ce décret (qui ne concerne que des décisions individuelles instruites au cas par cas) et attire l’attention sur l’analyse juridique approfondie préalable, la motivation de la décision et les risques contentieux.