Réponse de la directrice de cabinet suite aux attaques des agents de la DDCSPP de Lot-et-Garonne

Alors qu’un syndicat professionnel agricole a, à plusieurs reprises, dénigré publiquement des collègues des services vétérinaires de la DDCSPP de Lot-et-Garonne, l’Alliance du Trèfle a demandé au ministre que cessent ces attaques inacceptables (voir l’article).

La directrice de cabinet a confirmé le soutien plein et entier du ministre aux agents du ministère dans leur action quotidienne de garantie de la sécurité sanitaire de l’alimentation.   « De tels propos comme les mises en cause personnelles des agents ne sont pas acceptables ».

Elle a fait part au préfet de Lot-et-Garonne de « la vive préoccupation du ministre concernant de tels agissements et la nécessité d’y mettre un terme ».

Elle a enfin salué « la mobilisation sans faille des services de l’État au premier chef desquels figurent les services vétérinaires » sur laquelle a reposé la gestion efficace des crises liées à l’influenza aviaire en 2016 et 2017 dans le Lot-et-Garonne.