Archives pour la catégorie CTS DGAL 2020-11

CTS DGAL du 24 novembre 2020 : plan stratégique DGAL

Un point sur le plan stratégique de la DGAL a été présenté  le 24 novembre 2020 au comité technique spécialisé de la DGAL.

Une réorganisation notable est prévue. La direction ne serait plus divisée en trois services mais en deux (p 24) .

Le premier service regroupera trois sous-directions intitulées :

  •  Europe, International et Gestion des risques,
  • Transition écologique pour une alimentation de qualité,
  • Systèmes d’information et pilotage métier des services déconcentrés.

Le second regroupera  trois sous-directions conservant à ce jour les actuelles dénominations de :

  • Santé et Protection des Végétaux,
  • Santé et Protection Animales,
  • Sécurité Sanitaire des Aliments.

et une mission chargée des relations avec les partenaires.

Les missions de ces trois dernières sous-directions et des futurs bureaux les composant pourraient différer de celles actuellement exercées par transfert au premier service ou par arrêt de certaines activités à la DGAL.

Un repositionnement dans l’organigramme de la DGAL, des agents des Postes de Contrôle Frontalier et des référents nationaux est également prévu.

Pour les collègues dont les activités vont être impactées, l’Alliance du Trèfle a demandé qu’il n’y ait pas de conséquences défavorables sur leurs primes ou leur carrière. Le DGAL organise le 25 novembre une  assemblée générale.

 

Les grandes lignes des axes stratégiques, des objectifs et des actions de ce plan ont été également présentées (p 9 à 21 complétées et précisées par les actions p 25, 26 et 27).

Si comme l’a indiqué le DGAL, les directions départementales interministérielles (DDI) sont rattachées au ministère de l’Intérieur et ne relèvent pas de l’autorité du MAA, l’Alliance du Trèfle regrette que dans cette partie fondamentale du plan, le sujet des relations (dans les deux sens) entre l’administration centrale et les services déconcentrés de l’État ne soit ni un axe, ni un objectif prioritaire, ni même simplement un objectif et qu’il soit seulement abordé dans différentes actions. Les services déconcentrés de l’État sont alors cités dans les partenaires de l’administration centrale sans même que les termes de directions départementales chargées de la protection des populations, de services vétérinaires ou chargés de la protection des végétaux, ainsi que de vétérinaires sanitaires ou mandatés ne soient mentionnés.

L’Alliance du Trèfle considère que pour optimiser la bonne mise en œuvre des politiques publiques par les services opérationnels, une meilleure prise en compte de ces services et de leur coordination est nécessaire. Elle rappelle qu’un plan stratégique ne saurait pallier les diminutions des effectifs qui ont perduré ces dernières années en administration centrale.

 

L’Alliance du Trèfle ayant demandé une réunion de la section spécialisée Alimentation du comité technique ministériel,  qui regroupe les agents de la DGAL, des SRAL et de la partie Services vétérinaires des DDI, le DGAL a convenu qu’une telle réunion était à organiser.